Enercit

Un collectif s'est créé en Tarn-et-Garonne pour y développer la production d'énergie renouvelable citoyenne. Les sociétaires d'Enercit ont inauguré leur première série de 10 toitures solaires fin 2018. Mais ils ne s'arrêtent pas là et développent de nouvelles installations de plus grande ampleur.
Enercit 2018 Inauguration Pibouls 1024px web

Le projet

Josiane Rosso DG Enercit medaillon 300px web« La transition énergétique c'est l'affaire de tous ! ENERCIT s'adresse aux citoyens pour qu'ils deviennent acteurs et plus seulement consommateurs et aux collectivités territoriales pour les aider à prendre en main leur destin énergétique. Quand nos gouvernements de droite comme de gauche sont incapables de mener une politique de l'énergie cohérente et d'avenir, ENERCIT est une réponse partielle mais écologique, locale et citoyenne. »

 


La première tranche de 10 toitures est déjà en service

Depuis fin 2018, les dix premières toitures, implantées sur les toits de particuliers, produisent de l'électricité renouvelable.

Les infos clés d’Enercit

Puissance totale : 429 kWc

Production totale : 505 145 kWh, soit la consommation électrique (hors chauffage) de 158 foyers

Installations - Tranche 1 : 10 toitures entre 6 et 9 kWc sur les toits de particuliers, soit 81,6 kWc de puissance cumulée

Installations – Tranche 2 : 1 toiture de 9 kWc, 4 toitures de 30 à 36 kWc et 2 toitures de 100 kWc, soit 347 kWc de puissance cumulée

Investissement d’Énergie Partagée :

- 2000 € souscrits à long terme au capital de la SCIC Enercit

- 135 000 € avancés en compte courant d’associé pendant 6 mois, avant un refinancement par un emprunt de la Nef, dans le cadre d’un dispositif conjoint Énergie Partagée/La Nef conçu spécifiquement pour favoriser la réalisation des projets de grappes photovoltaïques.

Enercit toiture solaire Ligon 1024px web

 

Implanter l’énergie solaire citoyenne en Tarn-et-Garonne

Le modèle d’Enercit est simple : permettre à des particuliers et des collectivités d’accéder facilement à la production d’énergie solaire sur leur toiture, en la leur louant et en prenant intégralement en charge l’installation de panneaux solaires et leur exploitation pendant 20 ans.

Les propriétaires des toitures équipées sont également parties prenantes dans la gouvernance du projet : un des collèges de la SCIC leur est réservé. L’objectif est que les sociétaires (financeurs) et les propriétaires (apporteurs de toitures) agissent conjointement au sein de la coopérative, et l’orientent ensemble.

Enercit82 2018 11 24 inauguration PV Ferme des Pibouls

 

À l’origine, des personnes impliquées de longue date dans la transition

Plusieurs personnes à l’origine du projet étaient déjà depuis de longues années impliquées dans la transition énergétique. Certaines avaient installé chauffe-eau solaire, solaire photovoltaïque et isolation écologique chez elle.

Quelques-unes avaient déjà travaillé au montage d’un projet participatif et citoyen dans le domaine de l’énergie sur la communauté de communes « Terrasses et Plaines des deux Cantons » (TP2C) dans le Tarn-et-Garonne. Un projet éolien avait été proposé par deux développeurs en concurrence et qui ne proposaient aucune participation de la population. Le petit groupe militant constitué à cette occasion avait organisé des réunions d’information auprès des propriétaires de terres et des élus locaux.

Cette première action avait déjà donné l’occasion de montrer qu’une autre manière de concevoir des projets énergétiques était possible. Si ce projet éolien a été abandonné depuis, il aura permis une première formation pour le groupe porteur, et surtout une première sensibilisation des populations et des élus locaux sur la possibilité de prise en main par les citoyens du destin énergétique de leur territoire.

 

Impliquer le territoire à travers une dynamique collective et coopérative

En mai 2015, l’organisation d’un Village des Alternatives « Alternatiba » à l’Honor-de-Cos, petite commune du Tarn-et-Garonne, allait donner l’impulsion à une initiative de production d’énergie renouvelable citoyenne. À l’issue de l’évènement, des membres d’Alternatiba 82 et de l’association Quercy Blanc Environnement (Lot) se mettent à réfléchir à un projet commun pour installer du photovoltaïque financé par les habitant·e·s du territoire.

Enercit Village Alternatiba 2015 Honor de Cos 1024px web

 

Trois mois plus tard, Enercoop Midi-Pyrénées signe un accord avec Catalis, un incubateur d’innovation sociale de la région Midi-Pyrénées. Le groupe Alternatiba 82 se voit proposer de solliciter cet accompagnement pour faire émerger un projet sur l’énergie. Ni une, ni deux, le petit groupe de militant·e·s répond présent, et crée dès février 2016 l’association Enercit82 pour porter ce projet, tout en animant des réunions publiques pour associer la population locale à la définition du projet et à sa mise en œuvre.

L’aventure prend vite corps, boostée non seulement par le dynamisme du groupe porteur, mais aussi par l’accompagnement apporté par Enercoop Midi-Pyrénées et subventionné par la région Occitanie. Fin 2016, Enercit compte parmi les lauréats de l’appel à projet de la région, « Énergies coopératives et citoyennes », en vertu duquel la Région s’engage à subventionner le développement du projet à hauteur des fonds citoyens qui seront collectés. La machine est définitivement lancée !

Enercit 2017 AG constitutive SCIC 1024px web

 

En avril 2017, une nouvelle étape est franchie, avec la création de la SCIC Enercit, qui prend le relai de l’association pour porter le développement des installations solaires. Début 2019, Enercit compte 153 sociétaires, et son capital est détenu à 80 % par des particuliers, 6 % des collectivités, 5 % des entreprises 4 % par Énergie Partagée et 5 % par des associations et des syndicats.