Connexion

Ferme d'Escoums

Produire de l'énergie solaire en contribuant au maintien d'une agriculture paysanne et écologique : c'est un vrai investissement solidaire que propose les coopératives citoyennes Escoums Solaire et Ferme d'Escoums dans les Pyrénées-Orientales.
IMGP3707modifie

Le projet

Quand le solaire permet de soutenir l’agriculture biologique ...

Dans les Pyrénées Orientales, à 1100 m d'altitude, Guillaume Husson, jeune paysan de 30 ans, élève depuis 2009 son troupeau de 40 vaches gasconnes sur 116 hectares de bois, parcours et prairies loués au-dessus du village de Nyer. Il commercialise sa production de viande sous label Bio et mention Nature et Progrès en vente directe et en circuit court, tout en produisant et en vendant également du bois de chauffage.

Le seul bâtiment existant sur la ferme était inadapté, vétuste, voire dangereux : dès 2010, Guillaume réfléchit à la construction de bâtiments fonctionnels d'élevage et de stockage.

Pour financer ces installations, l’idée émerge de créer deux sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) ... oui, deux, une par bâtiment afin de respecter les règlementations en vigueur. Ces deux sociétés permettent à tous ceux qui le souhaitent de soutenir ce projet, en participant au financement des travaux nécessaires pour que Guillaume continue à exercer son activité. 

Un projet coopératif pour (re)développer l'activité sur le territoire

Maintenir l’activité d’élevage sur le village tout en participant à la transition énergétique : tel est donc le leitmotiv des 160 coopérateurs qui ont déjà rejoint ce projet ambitieux qui allie écologie, solidarité et économie locale. Leur implication a déjà permis de lancer le chantier et d'installer les panneaux solaires sur les toits des nouveaux bâtiments, mais il reste encore beaucoup à faire...

Les installations photovoltaïques sont en service depuis le 13 juillet 2016.
Votre participation est essentielle pour pouvoir terminer les bâtiments.

IMGP2166Pour les coopératives et leurs membres, le soutien à l'activité de la ferme n'est qu'un début : demain, d’autres activités sur la commune ou alentour pourraient être financées par les SCIC.

L’enjeu est de conserver la maitrise du projet pour qu'il reste au service du développement local. 

guillaume husson

"Les revenus de la production d’électricité permettront de développer d’autres activités une fois que les bâtiments seront payés. Nous avons notamment pensé à l’agrotourisme, à une meilleure valorisation des ressources en bois ou à la réinstallation d’un éleveur de brebis. Mais d’autres idées peuvent émerger du collectif citoyen. Les portes restent ouvertes ... " explique Guillaume Husson.

Quand des citoyens agissent ensemble, l'utopie d'hier devient réalité.

L'aventure de la Ferme d'Escoums se veut un exemple, pas un modèle : donner envie à d'autres de relever la tête et d'agir, voilà son objectif. 

Contact

portrait jean quilleret

 Jean Quilleret

président de la SCIC Ferme d'Escoums

cooperative@fermedescoums.fr

04 68 05 03 44

www.fermedescoums.fr

Informations techniques

  • Deux bâtiments à ossature bois de 900m2 chacun
  • 2000 m2 de toiture solaire
  • 388 kWc de puissance
  • 500.000 kWh produits par an

soit la consommation moyenne actuelle de 72 foyers ... ou demain 280 foyers, lorsque nous aurons progressé vers le scénario NégaWatt, "facteur 4", réduction de nos consommations tout en améliorant qualité de vie et budget familial grâce à une meilleure sobriété et efficacité énergétique.

Le porteur de projet

Les coopératives Ferme d'Escoums créée en janvier 2015 et Escoums Solaire créée en mars de la même année ont choisi de se constituer en Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) pour le caractère novateur et la pertinence politique de ce statut :

- 1 personne = 1 voix, chaque personne compte quelque soit le capital qu'elle a investi

- une propriété qui deviendra de plus en plus collective ... et qui le restera : 57,5 % au moins des résultats devront être placés en réserve impartageable

- une démarche non spéculative : la valeur de la part sociale de nos coopératives ne pourra subir aucune spéculation

À quoi servira votre financement ?

En investissant via Énergie Partagée dans ces deux sociétés coopératives citoyennes, vous participez à la pleine réussite de cette belle aventure collective.

Lorsque les travaux de construction seront terminés, les SCIC mettront les bâtiments à disposition du paysan-éleveur pour un loyer volontairement modéré.

L'hiver prochain, chaque vache aura son assiette au sec matin et soir, les petits veaux pourront se mettre à l'abri quand les intempéries seront trop fortes, le paysan éleveur pourra "suivre" correctement son troupeau et il accédera à un confort de travail jamais connu jusqu'à maintenant.

Tout ceci va être possible grâce à la production d'énergie d'origine renouvelable ... et grâce à vous !

Une synergie efficace entre agriculture bio, transition énergétique et financement participatif citoyen.

Pourquoi nous choisir?

IMGP2453

 Photo : On recrute très tôt sur le chantier de la Ferme d'Escoums, et toute la famille s'y met ...

Soutenir le projet coopératif de la Ferme d'Escoums, c'est faire "d'une pierre trois coups" :

 

  • Pérenniser une ferme d'élevage bio, en contribuant à financer les bâtiments nécessaires à son fonctionnement

 

  • Produire de l’énergie renouvelable et collective, premier pas vers la transition énergétique

 

  • Soutenir une économie en circuit court, et de beaux projets à venir portés par les coopératives de la région !