Parc éolien des Tilleuls

Les communes de Saint-Georges-sur-Arnon et de Migny ont accueillis le premier parc éolien du Berry en 2009. La Société d'Economie Mixte Energies Renouvelables 36 (SEMER) est propriétaire de 5 éoliennes. L'enjeu est fort : réinvestir des bénéfices d’exploitation dans des projets de développement du territoire. Énergie Partagée Investissement prend part à cette aventure en investissant dans la SEMER.

Le projet

Les chiffres clés du Parc éolien des Tilleuls

Puissance : 12,5 MW

Production : 23 600 MWh/an, soit la consommation électrique (hors chauffage) de 7 300 foyers.

Installations :
5 éoliennes

Budget total : 26 millions d’euros

Investissement d’Énergie Partagée :

  • 50 000 € au capital de la SAS Parc éolien de l'Hyrôme
  • 950 000 € en compte courant d'associé

Un vent citoyen 

Le parc éolien des Tilleuls produit de l’électricité depuis Octobre 2009. Les collectivités se sont fortement engagées en devenant propriétaires de 5 éoliennes du Parc des Tilleuls grâce à la création de la SEMER (Société d’Économie Mixte Énergies Renouvelables).

tilleuls porteur de projet

La SEMER, qu'est-ce que c'est ? 

La SEMER rassemble des acteurs publics (Communauté de communes du Pays d’Issoudun, le Conseil régional de la région Centre, la Commune d’Issoudun, la Commune de Migny et le Syndicat Départementale d’Énergie de l’Indre) et les acteurs privés avec la SEM SERGIES (Société d’économie mixte du Syndicat d’énergie de la Vienne), la Caisse d’épargne Loire Centre, la Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel du Centre ouest et nouvellement, depuis Mars 2015, Énergie Partagée Investissement. 

Énergie Partagée Investissement rejoint cette aventure en rachetant les parts de l’exploitant Wind Prospect. 

Ainsi, en souscrivant des parts chez Énergie Partagée, vous contribuez avec nous à faire de ce projet un véritable projet citoyen.

Des retombées pour les communes et un investissement dans l’économie locale

Les Communes de Saint-Georges sur Arnon et de Migny se sont mobilisées dés le début en 2005. De nombreuses réunions publiques, des visites de parcs éoliens en Vendée et en Beauce ont été organisées. Suite à leur installation, les villageois se sont rapidement “appropriés” les éoliennes.

Selon Jacques Pallas, Maire de Saint Georges-Sur-Arnon : le partage des paysages aboutirait au partage des richesses. Ce projet permet des recettes fiscales importantes pour les deux municipalités, permettant de pouvoir financer d’autres projets pour les communes.

 

 

classe primaire de l ecole de courcais
Jacques Pallas, maire de Saint-Georges-sur-Arnon, lors d'une visite pédagogique autour du parc avec les élèves des écoles de la région.. 

 

Grâce aux recettes fiscales, d’autres projets ont pu être financés, comme, par exemple :

– La rénovation et l’extension de la maison culturelle George Sand

– La construction d’un Eco-quartier, et la réalisation d’Audits énergétiques (20 par ans)

– Des toitures photovoltaïques

– La diminution de la fiscalité locale d’environ 16 %

– La construction d’un réseau de chaleur avec chaufferie biomasse

– Les Tilleuls ont permis de semer des actions écologiques globales.

Continuons cette dynamique en prenant part à la SEMER !

 

Paroles d'acteurs

jacques pallas

"Notre parc éolien des Tilleuls génère des recettes importantes qui permettent de financer d’autres projets pour les communes (construction d’un éco-quartier, réalisation d’audits énergétiques…), de baisser les impôts locaux de 16% et de créer douze emplois permanents et non délocalisables pour la maintenance des Tilleuls et des parcs voisins." 

Jacques Pallas, maire de Saint Georges sur Arnon

Les Tilleuls ont permis de commencer à semer les graines d'une action écologique globale.

Continuons ensemble, en prenant part à la SEMER !

 

Contact

Guy LEON

02 54 03 36 36

secretariat.general@issoudun.fr

Le porteur de projet

La SEMER des Tilleuls, créée en 2010, est composée d’un collège d’actionnaires publics et privés qui ont respectivement apporté 1,6 et 1,5 millions d’euros de fonds propres. La SEMER a emprunté en complément 12,2 millions d’euros pour financer l’achat des 5 machines. En 2016, cette société d’économie mixte est rentable, elle a dégagé près de 2 millions d’euros de capacité d’autofinancement qui seront réinvestis sur des projets en lien avec la transition énergétique.

Collège A – 1,6 M€ (actionnaires publics)

Communauté de communes du Pays d’Issoudun - Région Centre Val de Loire - Commune d’Issoudun - Commune de Migny - Syndicat Départemental d’Énergies de l’Indre (SOEI)

Collège B – 1,5 M€ (actionnaires privés)

Société d’économie mixte SERGIES - Caisse d’Epargne Loire Centre - Crédit Agricole mutuel de Centre Ouest - Energie Partagée (arrivée en 2015) - Wind prospect (départ en 2015)