Plaine Sud Energies

En 2011, quelques particuliers motivés pour « faire quelque chose » décident d’associer leur forces et économies dans le but de réaliser une installation de production d’énergies renouvelables. Ils identifient les toitures de trois écoles à Bourguébus, Saint- Aignan-de-Cramesnil et Garcelles- Secqueville qui se révèlent adaptées en terme de surface et d’exposition.

Le projet

Les chiffres clés de Plaine Sud Energies

Installations : 3 toitures

Puissance : 74.4 kWc sur 527 m² de toiture

Production : 69.1 MWh/an, soit la consommation électrique (hors chauffage) de 27 foyers.

Budget total : 223 770€

Investissement d’Énergie Partagée :

50 000 € souscrits à long terme au capital de la SCIC Plaine Sud EnergiesLe projet en détail

Téléchargez la fiche du projet en pdf

Valoriser les toitures d’écoles grâce à l’installation de panneaux solaires

Dans une Basse-Normandie marquée par l’histoire du nucléaire – avec notamment la centrale très controversée de Flamanville – un petit groupe de citoyens décident fin 2009 d’associer leurs forces et leurs économies pour monter un projet de production d’énergie renouvelable.
Motivés pour reposer la question du modèle énergétique de leur territoire, et appuyés par l’ARDES (Association de Développement de l’Économie Sociale et Solidaire en Basse – Normandie), ils ne sont au départ que quelques-uns à se regrouper au sein d’une association et commencent un travail de fond sur les perspectives de création d’une installation d’énergie renouvelable dans la région.
Très vite émerge l’idée d’associer autant que possible les acteurs à la fois publics et privés, pour faire du projet une aventure collective : réunions publiques et actions de sensibilisations sont organisées en amont pour convaincre habitants, associations, citoyens, entreprises, collectivités et élus de l’intérêt du projet.

 ecole Garcelles photovoltaique 02 1400x1050

Un projet bien ancré dans le territoire

Une étude de faisabilité est ensuite réalisée et permet d’identifier, parmi l’ensemble des bâtiments publics présents sur le territoire, trois sites favorables à l’installation de panneaux (selon des critères d’exposition, de surface, la présence d’ombres portées sur les toitures…) :

Les écoles de Bourguébus, Saint-Aignan-de-Cramesnil et Garcelles-Secqueville.

Ces trois communes, propriétaires des bâtiments, donnent leur accord pour une mise à disposition de leurs toitures pour l’installation de panneaux. Situées sur le territoire de Plaine Sud de Caen, elles font partie d’une communauté de communes de 8500 habitants, qui accepte également d’apporter son soutien au projet.

 

St Aignan ecole panneaux photovoltaiques 01b 1400x789

L’énergie du collectif

“Nous avions envie de développer autrement notre territoire. S’attaquer à l’énergie, c’était un moyen de se réapproprier l’espace dans lequel nous vivons tout en préparant l’avenir de nos enfants”. Valérie Haelewyn, membre de l’association.


En juin 2011, grâce au soutien précieux de l’ARDES et de la Communauté de Communes, l’association prend le statut de SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) : Plaine Sud Énergies est née ! Pour continuer dans cette démarche de co-construction, Plaine Sud décide également d’ouvrir le financement du projet à tous : c’est là qu’intervient Énergie Partagée Investissement, qui intègre le capital du projet à hauteur de 50 000€.

Double avantage pour Plaine Sud : Énergie Partagée apporte le complément d’argent indispensable à la réalisation du projet, et permet d’ouvrir le financement du projet aux citoyens et collectivités.

Un modèle économique avantageux

“Au moment où nous avons déposé notre demande de raccordement, EDF rachetait l’électricité issue de la production photovoltaïque à 40 centimes d’euros le kWh. Aujourd’hui, ce tarif, qui évolue tous les 3 mois, est fixé à seulement 14 centimes le kWh. Nous avons eu la chance de bénéficier d’une conjoncture favorable, mais de nombreux projets qui nous sollicitent ne peuvent pas se réaliser dans les conditions actuelles : le modèle économique n’est plus viable. C’est pourquoi il est important de continuer à se rassembler et à se mobiliser pour pousser les pouvoirs publics à continuer de favoriser le développement des énergies propres”.

Patricia Oury, porteuse du projet.

Une fois les fonds réunis, un installateur photovoltaïque sélectionné par Plaine Sud sur le territoire, la société Solar Ener Jade, procède à la pose des panneaux solaires. La première année de production d’électricité des trois installations a conduit à des résultats dépassant les prévisions avec pas moins 74 540 kWh produits.

Bourguebus 11.15

Graphique ci-dessus : suivi de production en novembre 2015 de la toiture de l’école de Bourguébus (247 m2 de panneaux Aleo Solar pour une puissance totale de 36 KWc) 

La pédagogie, axe fort du projet

Les installations se trouvant sur des écoles maternelles et primaires, quoi de plus logique que de sensibiliser les élèves aux énergies renouvelables ?

Les professeurs allient théorie et pratique en orientant leurs cours de mathématiques, de technologie et de sciences autour des toitures solaires : travail à partir du suivi à distance de la production, comparatif avec les données de la station météo, réalisation de panneaux d’information… Les élèves sont désormais incollables sur la production de cette énergie renouvelable.

ecole bourguebus plainesudenergies 1400x933

À la demande des institutrices, Plaine Sud Énergies est aussi venue à la rencontre des enfants afin de leur expliquer ce projet mené grâce à la participation  des habitants, des communes et de la communauté de communes. Ensemble, ils ont exploré le fonctionnement de l’installation et étudié les données de production à partir du suivi à distance via internet (auquel l’école a accès).

Les classes de CM1-CM2 ont notamment participé à la visite de l’exposition “Parcours de l’Énergie” du SDEC (Syndicat d’Électricité du Calvados) et aux ateliers scientifiques animés par l’association les Petits Débrouillards (construction d’un four solaire…)

Les enfants de l’école de Bourguébus ont également visité l’installation solaire photovoltaïque d’un agriculteur local, membre de la coopérative Plaine Sud Énergies.

enfants Garcelles 377 Ko

Ils ont aussi participé à des animations avec le CIER 14 (Centre d’Initiation aux Énergies Renouvelables) sur le solaire photovoltaïque et thermique (la cantine de l’école de Bourguébus est équipée d’un chauffe-eau solaire).

animation cier

Et le projet pédagogique continue ! Les institutrices souhaitent réaliser avec leurs élèves un affichage pour expliquer aux autres enfants de l’école le fonctionnement de l’installation photovoltaïque et essayer de mettre en place « un compteur manuel » (mis à jour par les enfants) pour faire connaître la quantité d’électricité produite par l’installation.

 IMG 4669 830x400

3 toitures, 3 objectifs

Permettre à chacun de participer au développement des énergies renouvelables sur le territoire de la Plaine Sud de Caen

Ce projet collectif permet aux citoyens ainsi qu’à l’ensemble des acteurs du territoire de devenir pleinement acteurs des changements qu’il convient d’opérer en matière de production d’énergie et de faire ensemble ce qui peut être difficile de faire seul (pour des raisons techniques, financières…).

Développer des investissements solidaires locaux

Le développement des énergies renouvelables nécessite des investissements importants qui ne pourront pas être pris en charge par la seule dépense publique. D’autres sources de financement sont à trouver et à expérimenter auprès de l’ensemble des acteurs du territoire (citoyens, entreprises, collectivités).

Adopter une démarche d’éducation populaire

Ce projet permet d’informer et sensibiliser le plus grand nombre aux questions énergétiques. Il s’agit également de promouvoir l’épargne et  l’investissement solidaires de proximité. Dans le contexte de crises économique et financière actuelles, il est important de remettre l’accent sur le fait que la société a besoin de «finances patientes», non spéculatives, et mises au service de l’économie réelle, productive.